Une image avec le hadith :  'Amrû ben Taghlib: On apporta au Messager de Dieu (ç) quelques biens -	ou: quelques captifs - qu'il partagea en donnant aux uns et en privant les  autres. Informé de la plainte de ceux qui en ont été privés, le Prophète loua et glorifia Dieu puis dit: "Cela dit, par Dieu! [sachez que] je donne à l'un et je prive l'autre bien que celui qui je prive m'est plus cher. C'est que je donne à quelques­- uns du fait de l'impatience et de la frayeur que je vois dans leurs coeurs; et je laisse des autres devant le désintéressement et le bien que Dieu a mis dans leurs coeurs. Parmi ces gens, il y a 'Amrû ben Taghlib." «Par Dieu, continua 'Amrû, même le fait de posséder "des chamelles rouges"     ne m'est préférable à ses paroles du Messager de Dieu (ç).»  Hadith rapporté par Boukhari (n°923)

On apporta au Messager de Dieu (ç) quelques biens.

‘Amrû ben Taghlib: On apporta au Messager de Dieu (ç) quelques biens
– ou: quelques captifs – qu’il partagea en donnant aux uns et en privant les autres. Informé de la plainte de ceux qui en ont été privés, le Prophète loua et glorifia Dieu puis dit: « Cela dit, par Dieu! [sachez que] je donne à l’un et je prive l’autre bien que celui qui je prive m’est plus cher. C’est que je donne à quelques­- uns du fait de l’impatience et de la frayeur que je vois dans leurs coeurs; et je laisse des autres devant le désintéressement et le bien que Dieu a mis dans leurs coeurs. Parmi ces gens, il y a ‘Amrû ben Taghlib. »
«Par Dieu, continua ‘Amrû, même le fait de posséder « des chamelles
rouges » ne m’est préférable à ses paroles du Messager de Dieu (ç).»

Hadith rapporté par Boukhari (n°923)