Une image avec le hadith : D'après Abu Hurayra, le Prophète (ç) dit: «II y avait un homme qui, de son vivant, fut tellement outrancier contre sa propre personne. A l'approche  de son trépas, il dit à ses enfants: "Quand je serai mort, brûlez ma dépouille, broyez-moi, puis répandez mes cendres au vent... Par Dieu! si Dieu a le pouvoir sur moi, Il m'infligera sûrement un châtiment qu'il n'a jamais infligé à quiconque."  Après sa mort, ses enfants lui réalisèrent ce qu'il voulait... [Mais] Dieu donna l'ordre à la terre en lui disant: "Rassemble ce qu'il y a en toi de son corps!" La terre s'exécuta et l'homme de se trouver, tout à coup, dressé. "Quelle est la chose qui t'a poussé à faire ce que tu as fait? -  C'est la crainte de Toi, répondit l'homme, qui m'a poussé à faire cela." Alors Dieu lui pardonna. Hadith rapporté par Boukhari (n°3481)

Sur celui à qui Dieu pardonna

D’après Abu Hurayra, le Prophète (ç) dit: «II y avait un homme qui, de son vivant, fut tellement outrancier contre sa propre personne. A l’approche de son trépas, il dit à ses enfants: « Quand je serai mort, brûlez ma dépouille, broyez-moi, puis répandez mes cendres au vent… Par Dieu! si Dieu a le pouvoir sur moi, Il m’infligera sûrement un châtiment qu’il n’a jamais infligé à quiconque. » Après sa mort, ses enfants lui réalisèrent ce qu’il voulait… [Mais] Dieu donna l’ordre à la terre en lui disant: « Rassemble ce qu’il y a en toi de son corps! » La terre s’exécuta et l’homme de se trouver, tout à coup, dressé. « Quelle est la chose qui t’a poussé à faire ce que tu as fait? – C’est la crainte de Toi, répondit l’homme, qui m’a poussé à faire cela. » Alors Dieu lui pardonna.

Hadith rapporté par Boukhari (n°3481)