Une image avec le hadith : D'après Sa'd, son père dit: «Un jour, comme on lui avait apporté son repas, 'Abd-ar-Rahmân ben 'Awf (r) avait dit: "Mus'ab ben 'Umayr a été tué. Il valait mieux que moi, cependant pour l'ensevelir, on ne trouva (pour  linceul] qu'un manteau. Hamza - ou un autre - qui valait mieux que moi a été tué et pour l'ensevelir, on ne trouva qu'un manteau. Je crains bien que nos parts de faveurs nous aient été précipitées dans notre vie d'ici-bas." Sur ce, il s'était mis à pleurer.» Hadith rapporté par Boukhari (n°1274)

Sur le fait de tirer les frais d’ensevelissement de tout bien [du défunt)

D’après Sa’d, son père dit: «Un jour, comme on lui avait apporté son repas, ‘Abd-ar-Rahmân ben ‘Awf (r) avait dit: « Mus’ab ben ‘Umayr a été tué. Il valait mieux que moi, cependant pour l’ensevelir, on ne trouva (pour linceul] qu’un manteau. Hamza – ou un autre – qui valait mieux que moi a été tué et pour l’ensevelir, on ne trouva qu’un manteau. Je crains bien que nos parts de faveurs nous aient été précipitées dans notre vie d’ici-bas. » Sur ce, il s’était mis à pleurer.»

Hadith rapporté par Boukhari (n°1274)